Sur le Web, ces 30 derniers jours

vendredi 23 février 2018

mercredi 21 février 2018

  • Rappel : dates de fermeture de la chasse en Corse-du-Sud

    L'ONCFS, l'Office national de la chasse et de la faune sauvage relaye le communiqué de presse de la Préfecture de Corse-du-Sud qui rappelle que la campagne de chasse 2017-2018 se termine le 20 février au soir pour tous gibiers, sédentaires ou oiseaux de passage (sauf chasse aux lapins.)

    Un message circulant aujourd'hui sur les réseaux sociaux invite les chasseurs de Corse-du-Sud à chasser « librement au vol jusqu'au 28 février inclus ».

    La préfecture de Corse-du-Sud rappelle que la clôture de la chasse à tir et au vol est fixée par arrêté préfectoral au mardi 20 février au soir pour la campagne 2017-2018 pour tous gibiers, sédentaires ou oiseaux de passage.
    Seule la chasse aux lapins reste ouverte jusqu'au 28 février inclus.

    Pour consulter le communiqué sur le site de la préfecture.

    Pour télécharger le pdf du communiqué de presse :

    PDF - 9.8 ko
    Communiqué de presse de la Préfecture de Corse du Sud - Fermeture de la chasse 2018


jeudi 15 février 2018

  • La grive draine (2017)

    GRIVE DRAINE

    grive draine (c) D. Roux/ONCFSTurdus viscivorus
    Mistle Thrush

    Classe : Oiseaux
    Ordre : Passériformes
    Famille : Turdidés

    Sédentaire et migratrice
    Nicheuse et hivernante dans toute la France métropolitaine

    Etat de conservation de la grive draine

    LC (Préoccupation mineure) - Liste rouge UICN mondiale 2012
    LC (Préoccupation mineure) - Liste rouge UICN européenne 2015
    LC (Préoccupation mineure) - Liste rouge UICN « oiseaux nicheurs de France métropolitaine 2016 »
    Rapportage Directive Oiseaux 2013 (population nicheuse française) :
    Effectifs : 500 000/900 000 couples - tendance « en déclin »
    Répartition : tendance « stable »

    Statut juridique de la grive draine

    Statut commerce international : aucun statut - Convention CITES
    Statut européen : Espèce de faune protégée - annexe III - Convention de Berne
    Statut communautaire (UE) : Espèce pouvant être chassée - annexe IIDirective Oiseaux
    Statut national : Espèce gibier dont la chasse est autorisée - Arrêté du 26 juin 1987

    Réglementation et modes de chasse de la grive draine

    Dates d'ouverture/fermeture de la chasse fixées par un arrêté annuel
    Chasse devant soi / chasse au poste de tir (avec appelants)
    Capture (pour servir d'appelant) à l'aide de gluaux, strictement réglementée
    Commercialisation interdite (arrêté du 20 décembre1983)

    Recherches sur la grive draine à l'ONCFS

    Unité Avifaune migratrice
    Réseau Oiseaux de passage

    Identification et critères de détermination

    grive draine (c) D. Roux/ONCFSLa plus grosse des grives
    Dessous des ailes blanc, visible en vol
    Confusion possible : aucune
    Taille : 26 cm
    Envergure : 42-47 cm
    Poids : 100 - 150 g.
    Plumage : très pâle, dos gris uni,
    ventre parsemé de larges et nombreuses taches
    Distinction mâle/femelle : aucune
    Distinction jeunes/adultes : difficile
    Chant de la grive draine

    Biologie de la grive draine

    cycle de vie de la grive draineRégime alimentaire : typiquement omnivore -
    Se nourrit au sol, dans les arbres et buissons
    Automne-hiver : essentiellement végétal - baies (aubépine, gui)
    Printemps-été : essentiellement animal - insectes, araignées, chenilles, fourmis…

    Comportement social : modérément grégaire en dehors de la saison de reproduction où elle est en couple
    En groupe de la fin de l'été au milieu de l'hiver – notamment le soir au dortoir

    Reproduction de la grive draine : Monogame, en couple début janvier
    Mâle très territorial avec chant puissant
    Nidification : début avril à fin juin
    Nid volumineux sur une forte branche
    2 à 3 nichées/an – 3 à 5 œufs/nichée
    Incubation : 12 à 15 jours
    Ponte : jusqu'à juillet
    En moyenne 3 jeunes/an/couple

    Ecologie de la grive draine

    Habitat : Mosaïques de forêts mixtes, lisières forestières, forêts clairsemées, bosquets ripisylves, landes arborées ou buissonnantes, prairies, vieux vergers.

    milieux bocagersmilieux montagnardsmilieu forestierprairies de fauche

    Tendances et répartition de la grive draine

    Données du réseau Oiseaux de passage

    Tendances :
    Effectifs hivernants : tendance à la diminution depuis 2000 (suivis dans le cadre du programme « Flash », comptage en janvier)

    Effectifs nicheurs : tendance à la diminution depuis 1996 (suivis dans le cadre du programme « ACT »)

    graphe abondance grive draine hivernantes graphe abondance grive draine nicheuses

    Répartition de la grive draine :

    carte répartition grive draine carte répartition grive draine

    Consulter les cartes de répartition de la grive draine sur le portail cartographique Carmen

    Estimation des prélèvements :
    L'enquête nationale tableaux de chasse de la saison 2013-2014 a estimé que le prélèvement des grives draines par la chasse était de l'ordre de 180 074 à 311 559 individus.

    Menaces potentielles pour la grive draine

    Conditions météorologiques défavorables : conséquences sur les migrations et la répartition géographique des grives draines.
    Modification et diminution de la couverture des habitats (forêt, haies,…).
    Diminution de la diversité des paysages, avec réduction des potentialités alimentaires.

    Propositions pour la gestion

    Actions favorables à l'espèce :
    Diversification des habitats : prairies, ouverture des habitats forestiers, lisières
    Gestion forestière en polyculture, maintien des haies et vieux vergers
    Limitation de l'utilisation des insecticides
    Création d'espaces de réserve

    Etudes et recherche

    La répartition et l'abondance de la grive draine sont suivies annuellement en hiver par le comptage « Flash » de janvier et au printemps par l'enquête « ACT » du réseau Oiseaux de passage

    Des études de l'unité Avifaune migratrice sont menées sur la gestion des habitats qui seraient favorables à la grive, et l'enquête nationale « Tableau de chasse » de 2013-2014 a permis une estimation des prélèvements de la chasse en France.

    Pour en savoir plus

    Publications de l'ONCFS sur la grive draine :

    depliant Les grivesdépliant Les grives

    Page publications sur les oiseaux migrateurs

    Autres sources :
    Page INPN de la grive draine

    Bibliographie de référence :
    AUBRY, P., ANSTETT, L., FERRAND, Y., REITZ, F., KLEIN, F., RUETTE, S., SARASA, M., ARNAUDUC, J.P., & MIGOT, P., 2016. – Enquête nationale sur les tableaux de chasse à tir : saison 2013-2014, résultats nationaux. Faune sauvage, n°310 supplément, janvier-mars 2016, 8 p.
    BIRDLIFE INTERNATIONAL (2015). - European Red List of Birds. Luxembourg : Office for Official Publications of the European Communities.
    OLIOSO, G.., 2015. – Grive draine, Turdus viscivorus, In Atlas des Oiseaux Nicheurs de France métropolitaine. Nidification et présence hivernale. LPO/SEOF/MNHN. Delachaux et Niestlé. Paris, 992- 995.
    ROUX, D., LORMEE, H., ERAUD, C., & BOUTIN, J.M., 2014. - Oiseaux de passage hivernant en France : bilan des 14 années de suivi. Faune sauvage n° 304, 3ème trimestre 2014, 37-44.
    ROUX, D., & BOUTIN, J.M., 2012. - L'alimentation des grands turdidés en automne-hiver dans le Sud-Est de la Franc : éléments pour adapter la gestion des milieux. Faune sauvage, N° 295 ❙ 2e trimestre 2012, 44-51.
    ROUX D., LORMEE H., BOUTIN J.M., ERAUD C. 2008. - Oiseaux de passage nicheurs en France : bilan de 12 années de suivi. Faune Sauvage n°282/août 2008 : 35-45.
    ROUX, D., LORMEE, H., BOUTIN, J.M., GOLOVAN, V., & ILJINSKY, I., 2008. - Suivi des grands turdidés en Russie : bilan après 8 ans et perspectives. Faune sauvage n° 285/septembre 2009, 22-29.
    ROUX D., FERRAND, Y., BOUTIN, J.M., DEBENEST, D., ROBERT, G. & GIARDIMINI, B., 2003. Vaucluse et Var : analyse des prélèvements de grives et du merle noir. Faune sauvage n°260/décembre 2003 : 57-64.
    ROUX D. & BOUTIN J.M. 2000. - Les grives et le merle noir. Enquête nationale sur les prélèvements de chasse à tir, saison 1998-1999. Faune Sauvage, cahier technique n° 251 août/septembre 2000 : 82-95.
    ROCCAMORA G., & YEATMAN-BERTHELOT D. 1999. – Oiseaux menacés et à surveiller en France. Liste rouge et recherche de priorités. Populations, Tendances, Menaces, Conservation. Société d'Études Ornithologiques de France/Ligue pour la Protection des Oiseaux. Paris, 560 p.
    RICCI J.C., DENENEST D., GALVANT P., & GRIFFE S. 1995. -Hivernage et chronologie de la migration de retour des grands turdidés (Turdus sp) dans le sud de la France : méthodologie, automatisation du recueil des données et premiers résultats. Bulletin Mensuel ONC n° 199 : pp. 2-17.

    Pour toute demande documentaire complémentaire, consultez les pages du service de documentation ou contactez le service par mail : doc@oncfs.gouv.fr


mercredi 14 février 2018

  • 90. Le Loup

    LOUP GRIS

    Canis lupus
    Grey Wolf

    Classe : Mammifère
    Ordre : Carnivores
    Famille : Canidés

    0-1 an : louvard
    1 - 2 ans : loup subadulte
    > 2 ans : loup adulte

    Espèce sédentaire
    Commune en région alpine.
    Présent aussi dans le Massif central, les Pyrénées, le Massif des Vosges, et en Lorraine

    Loup gris - Canis lupus - Photographie L. Conil - ONCFS

    Etat de conservation du loup gris

    LC (Préoccupation mineure) - Liste rouge UICN mondiale
    LC (Préoccupation mineure) - Liste rouge UICN européenne
    VU (Vulnérable) - Liste rouge UICN « mammifères continentaux France métropolitaine »
    Rapportage Directive Habitat Faune Flore – 2013 :
    Etat de conservation : favorable
    Tendance générale : en amélioration

    Statut juridique du loup gris

    Statut commerce international : espèce réglementée - annexe II - Convention CITES
    Statut européen : espèce de faune strictement protégée - annexe II –Convention de Berne
    Statut communautaire (UE) : espèce nécessitant une protection stricte – annexe IVDirective Habitat Faune Flore
    Statut national : espèce strictement protégée -Arrêté du 23 avril 2007

    Réglementation et modalités de gestion des interactions avec l'élevage

    Plan National d'Action Loup 2013-2017 qui définit les orientations en matière de politique d'accompagnement des impacts à l'élevage domestique et d'études et recherches permettant de caractériser l'état de conservation de l'espèce

    Arrêté cadre ministériel (AM) qui définit les conditions de mise en œuvre des mesures de protection des troupeaux contre la prédation dont les possibilités de dérogations à l'interdiction de destruction à titre dérogatoire (Arrêté ministériel du 30 juin 2015), complété par un AM annuel définissant le nombre maximum de spécimens qui peuvent être prélevés.

    Identification et critères de détermination

    Poids à la naissance : 500 g mâle : 30-40 kg.
    femelle : 25-30 kg
    Pelage : gris clair à roux en été/ gris brun en hiver
    masque labial blanc en toute saison 6 2 mues /an : avril/mai - octobre/novembre

    Loup - Photographie de R.Huboux

    Distinction mâle/femelle très difficile sur critères visuels (sauf en cas de pinceaux pénien identifiable sur photographie)
    Distinction jeunes/adultes : stature plus modeste chez les jeunes seulement jusqu'à l'âge de 5 – 6 mois, indifférenciables des adultes ensuite. Appréciation approximative de l'âge d'un animal mort ou capturé par examen de la denture (degré d'usure des incisives en « fleur de lys »)

    Biologie du loup gris

    Régime alimentaire : carnivore (mais peut consommer des fruits à l'occasion)
    En moyenne 2 à 5 kg par jour, mais peut jeûner plusieurs jours. Prédateur essentiellement des ongulés sauvages (en France : chevreuil, chamois, mouflons, cerfs) et d'espèces domestiques (surtout ovins, caprins, moins fréquemment et selon circonstances jeunes bovins et équins)
    Besoins alimentaires plus importants en hiver, puis en période de gestation et d'élevage des jeunes (printemps/été)
    Prédation majoritairement bi phasique calée sur le pic d'activité des ongulés (avant l'aube et après le crépuscule)
    Comportement social : vit en meutes ou seul en dispersion avant sédentarisation
    La meute : composée d'un couple reproducteur dit « alpha » et de ses descendants des différentes générations antérieures. Densité locale intra-meute autorégulée (dispersion, survie et succès de reproduction, suite à compétition alimentaire et pour l'accès au statut de reproducteur)

    Domaine vital : Grandes surfaces (15000 – 30000 ha pour animaux sédentarisés en meute, parfois plus pour les individus sédentarisés seuls)
    Territoire défendu passivement par marquage urinaire et dépôts d'excréments, ainsi que par hurlements.
    « Cœur de meute », comprenant la tanière de mise bas et les principales zones de chasse = environ 50% de la superficie totale du domaine vital.

    Reproduction du loup gris

    Maturité sexuelle : environ 2 ans, mais inhibition de la participation à la reproduction par les individus alpha (phéromones et comportements de domination)
    Rut : février-mars.
    Gestation : 62 jours
    Naissances : première quinzaine de mai.
    Survie : 50% l'année de naissance, puis 70 -80% par an ensuite ; survie plus faible pour les individus en dispersion.
    Longévité maximale : 15 ans en captivité, 10 à 12 ans en nature

    Ecologie du loup gris

    Habitat : Espèce plastique : il peut s'adapter à tous les biotopes compte tenu de la diversité potentielle de son régime alimentaire
    Facteurs limitant : gestion des interactions avec les activités humaines.

    Milieux agricoles ouverts
    Habitat cotier
    Habitat de montagne
    Habitat de marais
    Milieux méditerranéens
    Prairies de fauche
    Prairies de fauche
    Bocage

    Etudes et recherches à l'ONCFS :

    L'essentiel des études conduites par l'unité Prédateurs-animaux déprédateurs (U-Pad) concerne de nouveaux développements méthodologiques pour évaluer de manière encore plus robuste les effectifs et leur tendance, les taux de survie, de même que l'aire de répartition, en tenant compte de l'effort de prospection et de la pression d ‘observation dans l'espace. L'analyse de l'impact de la prédation par le loup sur la dynamique des populations d'ongulés, et sur leur comportement (en lien avec la mesure des états d'équilibre faune-flore), fait l'objet d'une pré-étude de faisabilité technique et financière.

    Le réseau Loup-lynx qui dépend de l'U-Pad est chargé de suivre le développement de la population de loups en France.

    Par ailleurs, la DR AURA - direction régionale Auvergne Rhône-Alpes participe à la mise en œuvre du Plan national d'action Loup, piloté par la DREAL AURA.

    Tendances et répartition du loup gris en France

    La population de loups s'est développée géographiquement et numériquement (effectifs) depuis son retour en France (1992) jusqu'en 2014 à un rythme d'environ 15 à 20% par an, et semble numériquement stabilisée depuis ; le nombre de meutes est par contre en augmentation plus régulière jusqu'à l'heure actuelle.

    Evolution du nombre de groupes de loups sédentarisés

    Répartition du loup gris en France métropolitaine en mars 2016

    (gris foncé : communes classées en présence détectée régulièrement ; gris clair : communes classées en présence détectée occasionnellement) :

    Répartition du loup gris en France métropolitaine en mars 2016

    Répartition actuelle des grands carnivores (loup, lynx, ours)
    Répartition du loup


    Menaces potentielles pour le loup gris

    • Braconnage cryptique non évaluable
    • Procédures de gestion sous régime dérogatoire définies selon les risques statistiques (choisis par l'Etat) d'induire une variation des effectifs à la hausse ou à la baisse.
    Constat d'attaque - ONCFS
    Constat d'attaque -© Philippe Massit

    Menaces potentielles induites par le loup gris

    • Prédation sur les troupeaux domestiquesf

    Propositions pour la gestion

    • Gestion adaptative des prélèvements dérogatoires modulée selon la tendance observée d'évolution du nombre de meutes

    Pour en savoir plus

    Colloques
    Compte-rendu de l'évaluation transfrontalière alpine de la population de loup (Wolf Alpin Group, cf. )

    Publications de l'ONCFS sur le loup gris

    Pour télécharger la brochure éditée par l'ONCFS et consacrée au loup - Cliquer sur le lien - Ouverture dans une nouvelle fenêtre

    Brochure Le loup. (2016)

    Expertise scientifique collective ONCFS/MNHN sur le devenir de la population de loups en France(2017)

    Lire le résumé réalisé par l'équipe

    Page publications sur les grands carnivores

    Autres sources

    Page INPN du loup gris

    Bibliographie de référence :

    Pour compléter les publications et rapports ONCFS accessibles ci-dessus :
    DUCHAMP C., BOYER J., BRIAUDET P.E., LEONARD Y., MORIS P., BATAILLE A., DAHIER T., DELACOUR G., MILLISHER G., MIQUEL C., POILLOT C. and MARBOUTIN E. (2012). a dual frame survey to assess time- and space-related changes of the colonizing wolf population in France. Italian Journal of Zoology, Hystrix (23) 1 : 14-28. http://www.italian-journal-of-mammalogy.it/article/view/4559

    Pour toute demande documentaire complémentaire, consultez les pages du service de documentation http://www.oncfs.gouv.fr/Documentation-ru1 ou contactez le service par mail doc@oncfs.gouv.fr

    retour haut de page


Météo

Ville(FRXX1309)

Conditions météo à 13h00
par weather.com®

Nuageux

3°C


Nuageux
  • Vent : 9 km/h - nord
  • Pression : 990 mbar tendance symbole
Prévisions >>

Prévisions du 23 février
par weather.com®

Soleil et nuages épars

Max 7°C
Min -3°C


Soleil et nuages épars
  • Vent : 6 km/h
  • Risque de precip. : %
<< Conditions  |  Prévisions >>

Prévisions du 24 février
par weather.com®

Très nuageux

Max 9°C
Min -1°C


Très nuageux
  • Vent : 4 km/h
  • Risque de precip. : 10%
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 25 février
par weather.com®

Soleil voilé

Max 10°C
Min -5°C


Soleil voilé
  • Vent : 14 km/h
  • Risque de precip. : 10%
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 26 février
par weather.com®

Soleil

Max 5°C
Min -6°C


Soleil
  • Vent : 14 km/h
  • Risque de precip. : 0%
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 27 février
par weather.com®

Soleil

Max 3°C
Min -3°C


Soleil
  • Vent : 9 km/h
  • Risque de precip. : 0%
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 28 février
par weather.com®

Pluie et neige mélée

Max 3°C
Min 1°C


Pluie et neige mélée
  • Vent : 16 km/h
  • Risque de precip. : 70%
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 1er mars
par weather.com®

Averses

Max 8°C
Min 2°C


Averses
  • Vent : 14 km/h
  • Risque de precip. : 50%
<< Prévisions


Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 12 mars 2017

Publication

311 Articles
15 Albums photo
Aucune brève
12 Sites Web
14 Auteurs

Visites

0 aujourd'hui
37 hier
115676 depuis le début
5 visiteurs actuellement connectés